Connexion

Récupérer mon mot de passe

Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Alliés de l’Ordre
Derniers sujets
» [Histoire RP] Lutte de pouvoir
Dim 16 Aoû - 15:49 par Aenanya

» [RP] Boureau de l'effroi
Mar 21 Juil - 10:54 par Anallya

» [hRP] Customisation de J.A.I.L.
Lun 13 Juil - 0:36 par Stalken

» [RP] La chute du Soldat.
Mar 7 Juil - 0:16 par dag'ora'jil

» [RP] Je suis J.A.I.L., en quoi puis-je vous servir? (posez vos questions)
Lun 6 Juil - 23:46 par J.A.I.L.

» [RP] Présage Meurtrier
Lun 6 Juil - 22:42 par Rherha

» [RP] Coeur de Duracier - Observateur 2
Jeu 2 Juil - 10:58 par Anallya

» [RP] Bureau de Trahyss
Sam 20 Juin - 16:37 par Neri'ane

» [RP] Base de données
Dim 7 Juin - 15:58 par J.A.I.L.


[RP] Boureau de l'effroi

Aller en bas

[RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mar 7 Juil - 23:51

Bourreau de l'effroi

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Seigneur Vonkan : Professeur Drecus, ici le seigneur Anallya Vonkan. Nous nous sommes posés avec succès. Mes hommes ont commencé à installer le campement.

Professeur Drecus : Excellent, seigneur Vonkan. La Flèche Irascible reste en orbite le temps de vos opérations. Nous fourniront le soutien nécessaire. D'après nos estimations, vous devrez arriver à l'objectif en moins de deux heures avec une allure soutenue. Nous vous conseillons de partir demain à la levée du jour.

Seigneur Vonkan : Non, nous avons assez perdu de temps comme cela.

Professeur Drecus : Mais, vos hommes ne sont pas prêts.

Seigneur Vonkan : Ils ne feraient que me retarder. Cet endroit ne me dit rien qui vaille. Si nous pouvons éviter d'y passer la nuit, cela sera d'autant mieux.

Professeur Drecus : Excellence, c'est de la folie ! La zone est pleine de …

Elle interrompit la communication et range son holo-communicateur.

Seigneur Vonkan : *à elle-même* Bien... Deux heures avec une allure soutenue et des hommes qui traînent la patte... J'y arriverai bien plus tôt seule. 

Elle ramassa une ration, un grappin et son sabre. Puis, elle prit la direction de l'objectif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Après un peu plus d'une heure de course dans le sable, le seigneur commençait à apercevoir les ruines. Elle s'installa sur un point en hauteur pour prendre un aperçut des environs.

Seigneur Vonkan : *à elle-même* Haa... Le voilà... Le tombeau de Vodal Kresh...

Elle se réjouissait déjà de ces futures trouvailles qu'elle allait pouvoir y faire. L'Empereur avait formellement interdit l'accès à la zone. La République avait bafoué l'interdiction et l'Empire avait alors cherché à reprendre en main la situation. Tout cela ne voulait signifier qu'une seule chose : un grand savoir se trouvait à l'intérieur de ces ruines. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Elle arrivait au bout d'un court instant de marche face à l'entrée du tombeau. Son holo-communicateur ne cessait de sonner, mais elle ne le décrochait pas. Un message vocal fini par y arriver : « Seigneur Vonkan, ici le Professeur Drecus, nous n'arrivons plus à vous joindre. Cependant, nous avons suivi votre progression face au tombeau. Maintenant que vous y êtes, prenez l'entrée principale et suivez le parcours que je vous ai indiqué. Vous devriez bientôt arriver au cœur du tombeau. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le seigneur Vonkan contemplait d'un bref coup d’œil les sculpture du tombeau. Elle était parcourue par un frisson et inspectait régulièrement derrière elle comme pour vérifier de n'être pas suivie. Par intervalles réguliers, elle s'arrêtait pour écouter et inspecter tous les recoins sombres de l'antre. Des gouttes de sueur commençait à couler de son front plissé de la ride du lion, trahissant son inquiétude croissante.


Elle s'enfonçait dans les ténèbres jusqu'à une salle un peu plus lumineuse que les autres. Un cercueil était installé en haut des marches. Elle gravit les marches lentement, haletant. La température grimpait jusqu'à rendre l'air étouffant. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une fois en haut des marches, elle fit face au cercueil. La pierre qui le recouvrait avait été déplacée. Elle se pencha silencieusement en avant pour observer l'intérieur.


Elle recula d'un bond en hurlant de frayeur : un de ses hommes était à l'intérieur dépecé. Elle saisit son sabre d'une traite et se retourna. 

Seigneur Vonkan : Qui est là !?

Elle inspectait furtivement tous les coins de la salle. Sa vision se troublait, tandis que la luminosité bassait.

Seigneur Vonkan : Venez-vous battre ! Allez !!

Le sang venait frapper dans ses tempes. Elle agitait la lame de son sabre de droite à gauche en cherchant sa cible. La sueur qui coulait sur son visage la démangeait. Elle pouvait sentir tous ses muscles se contracter.

Une ombre se dessinait devant la seule porte de la salle. Celle-ci grandissait à mesure qu'elle approchait du seigneur Vonkan.

Seigneur Vonkan : Qui - ? Qui êtes-vous ?! Non ! Restez où vous êtes !! Rest- ! Haaaa !!

Le cri d'effroi emplit bientôt le tombeau tout entier avant de retomber et de laisser le silence reprendre son règne.


avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mer 8 Juil - 11:35

Secrétaire SG : *Voix métallique* Secrétariat de la SG, que pouvons-nous faire pour vous ?

Seigneur Tohën : Ici le seigneur Tohën, je cherche à joindre le seigneur Anallya Vonkan.

Secrétariat SG : *Voix métallique* Veuillez nous excusez, excellence. Le seigneur Anallya Vonkan est indisponible pour le moment.

Seigneur Tohën : Où est-il possible de la joindre ?

Secrétariat SG : *Voix métallique* Nous n'avons malheureusement pas de correspondant à vous communiquer. Le seigneur Anallya Vonkan est partie avec l'équipage de la Flèche Irascible pour une mission dont nous n'avons pas eu connaissance du contenu et des objectifs. Pouvons-nous vous être utile pour autre chose ?

Seigneur Tohën : Non, ce sera tout. Fin de communication.

Le seigneur Tohën éteignit alors son holo-communicateur. Il passa sa main sur son menton, faisant les cent pas dans ses appartements. Il resta dix bonnes minutes silencieux, le visage fermé. Il ressentait un pressentiment étrange auquel tout le monde dans l'ordre semblait être sourd.


Il entreprit alors de partir pour le bureau de la SRCOM. Après avoir suivit le protocole en rigueur dans ces locaux, il fut conduit face à l'Observateur 2. Elle l'attendait, les main jointes dans le dos.

Observateur 2 : Excellence, soyez le bienvenu.

Seigneur Tohën : Je vous en prie, Observateur. J'ai une requête pour le moins pressante à vous demander.

Observateur 2 : Nous vous écoutons.

Seigneur Tohën : Une affaire de disparition, ou tout du moins de sauvetage.

Observateur 2 : Pouvons-nous avoir plus de détails ?

Seigneur Tohën : C'est que... Hmm... La Force... Enfin. Affichez moi une carte galactique.

L'Observateur 2 s’exécuta. Le seigneur Tohën faisait face à la carte et la fixait attentivement en se concentrant.

Seigneur Tohën : Zoomez donc sur le Secteur Esstran. Hmmm... Par là...

Observateur 2 : Korriban ? Ziost ?

Seigneur Tohën : Je vois du sable, mais ce n'est pas le sol de Korriban... Il y a un peu de végétation, des ruines,...

L'Observateur 2 entre alors les paramètres « désertique », « vivable » sur la table de recherche.

Observateur 2 : Seule la petite planète d'Athiss correspond à votre description, excellence.

Seigneur Tohën : C'est ici... Oui. C'est ici qu'il faut se rendre.

Observateur 2 : Bien excellence. Je prépare un dossier pour l'opération de sauvetage. Nous nous verrons attribuer un équipage d'ici au plus 3 heures.

Seigneur Tohën : Prévenez moi quand vous serez prêts à partir.

L'Observateur acquiesce et raccompagne le seigneur jusqu'à la sortie de leurs locaux.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mer 8 Juil - 12:40

Le campement avait été monté. Tentes et matériels d'opération étaient désormais à disposition de l'équipage installé à la surface d'Athiss.


Dans l'une des tentes centrales prévues à l'usage des soldats, l'apprentie Lanra était assise sur l'un des lits face au soldat Hevan. Entre eux deux était posée une caisse de ravitaillement qui servait de table improvisée.

Hevan : … Et à ce moment, quand tu es à 20 points et tes deux concurrents à 19 ou 18, il faut que tu réussisses à leur faire croire que tu prends, comme eux, le risque de jouer, mais quand vient ton tour de jouer, tu t'abstiens. Et là : bingo !

Lanra : *levant un sourcil, incrédule* Vraiment ? Et bien... Si je l'avais su lorsque ma maîtresse et moi étions sur Nar Shaddaa, je suis certaine que ça m'aurait aidé à trouver la confiance de notre vieux Jeegh.

Hevan : Que veux-tu... Être joueur de pazaac, ça ne s'invente pas !

Lanra : Je n'aurai jamais pensé que ça ai été aussi dur...

Heven : Le seigneur Vonkan aurait du te prévenir de ne pas jouer contre les brigands de ces bas-fonds.

Lanra : *hausse les épaules avec un sourire gêné* Il faut croire que ma maîtresse devait chercher à me montrer où mes talents s'arrêtaient...

Hevan : C'est sans doute cela. Mais remarque, ça ne t'a pas empêché de coincer le malfrat que vous recherchiez.

Lanra : Pas faux. Il faut dire que les méthodes de ma maîtresse sont plus fines que les miennes. On progresse vraiment vite à ses côtés !

Hevan : Je n'en doute pas. D'ailleurs... *regardant au loin par la face ouverte de la tente* N'est-ce pas elle qui arrive, là-bas ?

Lanra : Si, c'est elle.

Le soldat Hevan se leva alors pour aller accueillir le seigneur Vonkan. Cette dernière marchait d'un pas franc et rapide, la tête droite et le regard vif.

Hevan : Excellence, nous sommes prêts à recevoir vos ordres. Le campement a été mont-...

Le seigneur Vonkan, sans rien dire, attrapa le soldat à la gorge par la Force.

Lanra : Hevan ! Non !!

Le seigneur Vonkan lui brisa la nuque d'un geste du poignet et le laissa retomber au sol, sans vie.

Lanra : Maîtresse !! Non ! Que faîtes-vous ?!

L'apprentie Lanra, prise de panique, tremblante de tout son corps, saisit son sabre et l'alluma, le pointant vers sa maîtresse. Celle-ci se retourna pour faire face à son apprentie et, comme elle, alluma son sabre laser.

Par un saut de force, elle arriva rapidement aux pieds de son élève, l'attaquant d'un coup de sabre violent. Lanra le para de justesse, mais fut vite déséquilibrée. Elle réussit à parer les deux prochains coups de justesse.

A un moment de faiblesse de Lanra, le seigneur Vonkan lui assena un violent coup de coude dans l'abdomen qui la fit basculer en arrière. Lanra tomba sur le rebord de la caisse, se brisant deux côtes dans sa chute. Elle poussa un cri de douleur interrompu par le dernier assaut fatal de sa maîtresse.


Le campement avait retrouvé son calme. Les autres soldats avaient tous déserté au bruit du combat.

Lanra et Hevan étaient allongés sur le sol à quelques mètres l'un de l'autre. Eux qui avaient fomenter des projets pour l'avenir reposaient désormais sur le même sol poussiéreux.

La nuit suivante venue, il était possible d'entendre des hurlements d'hommes au loin, rapidement suivit par le rugissement des bêtes sauvages environnantes.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mer 8 Juil - 13:57

Le vaisseau réquisitionné pour l'intervention par l'Observateur 2 venait de sortir de l'hyperespace. Le seigneur Tohën rejoignait alors le pont supérieur pour suivre la poursuite de l'opération.

Seigneur Tohën : Observateur, où en sommes-nous ?

Observateur 2 : Votre intuition était correcte : Nous venons de retrouver la Flèche Irascible. Cependant, les scanners indiquent une absence de signature énergétique et biologique.

Seigneur Tohën : Et en basic, ça donne quoi ?

Observateur 2 : Le vaisseau est à l'arrêt total et aucun signe de vie n'est repéré. Deux perspectives sont possibles : l'équipage a totalement abandonné le vaisseau ou alors ils ont tous péris à l'intérieur.

Seigneur Tohën : Ils ne sont pas tous morts. C'est impossible. Le seigneur Vonkan est en vie ! Je le sens. *pousse un grognement nonchalant*

Observateur 2 : Excellence, on vient de me prévenir de l'absence des deux navettes de transport. Toutes les capsules de sauvetage ont été lancées. Les nouveaux relevés indiquent une concentration létale de gaz de refroidissement dans le système d'aération du vaisseau.

Seigneur Tohën : Non ! Envoyez des hommes en combinaison inspecter le vaisseau. Je vais descendre sur le sol. *se retourne, balayant le sol de la passerelle de sa cape et fixant la fenêtre centrale*. Il y a des survivants... Je les trouverai.*serre ses poings*

Observateur 2 : Si vous le permettez, excellence, un groupe dont je ferai parti vous accompagnera sur place.

Le seigneur Tohën acquiesça sans rien dire, ni se retourner.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mer 8 Juil - 14:21

La navette de transport venait de se poser à la surface d'Athiss, non-loin du campement du groupe d'intervention du seigneur Vonkan. Les hommes de gardes étaient déployés en avant, suivis de près par le seigneur Tohën et l'Observateur 2.

Observateur 2 : Voici le campement. Il n'y a aucune activité. Personne...

Seigneur Tohën : Non... Le seigneur Vonkan est ici...

Observateur 2 : Mes hommes m'indiquent que le périmètre a été sécurisé. Avançons.

Ils s’avancèrent à l'intérieur du campement improvisé. Des tâches de sang coloraient le sable d'un rouge sombre.

Observateur 2 : Du sang, pas de corps, des empreintes,... Ce ne sont pas des empreintes humanoïdes.

Seigneur Tohën : Dévoré ? Non... Non ! Ça n'est pas possible !!

Observateur 2 : On m'indique que les capsules de sauvetage se sont toutes écrasées au sol. Elles n'abritaient personne. D'après nos estimations, il est impossible que tout l'équipage ai voyagé à bord de la seconde navette dont nous n'avons d'ailleurs pas de nouvelles.

Le seigneur Tohën parcourait les différents points du campement d'un pas assuré, scrutant tous les recoins. L'Observateur 2 peinait à le suivre et n'obtenait pas de réponse.

Observateur 2 : Excellence, on nous signale une flore dense à proximité, la zone n'est pas sure. Il est temps pour nous de quitter les lieux. Il faut -...

Le seigneur Tohën s'était arrêté devant une large bâche qui recouvrait un élément de plus de deux mètres de haut.

Observateur 2 : Excellence ?

Il ne répondit pas et tira d'un geste vif la bâche. Découvrant ce qui y était caché, il poussa un soupire de soulagement. Une cuve de cryogénisation se trouvait avoir été recouverte. A l'intérieur de celle-ci baignait le seigneur Vonkan. Son corps était couvert de brûlures. Elle était placée sous assistance respiratoire.

Seigneur Tohën : Par la Force... Mais qu'est-ce qui s'est passé ici...
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Ven 10 Juil - 17:51

J.A.I.L. entre dans le centre médical où sont installée les cuves de bacta de l'ordre. Il vient effectuer les vérifications de l'état de santé du seigneur Vonkan. Face à la cuve, il y rencontre un droïde astromécano.

J.A.I.L. : Hé ! Vous là ! Qui êtes-vous ? Que faîtes-vous là ?

D5-R5 : Identitée = D5-R5 // Fonction = Surveillance Cuve Bacta

J.A.I.L. : Vous êtes chargé de vous en occuper peut être ? *lui fait signe, maladroitement, de partir*

D5-R5. : Fonctionnalité = Surveillance // Autorisation = Valide

J.A.I.L. : Ha. Voilà quelque chose de nouveau. Quel est l'état de la patiente humaine ?

D5-R5 : État Biologique = Stable // Alerte : Danger Extérieur = Probable

J.A.I.L. : De quoi parlez-vous ?

D5-R5 : Flèche Irascible : Survivants = 2 // Seigneur Vonkan = Survivant

J.A.I.L. : Deux ? Qui est le second ? Peut-être a-t-il besoin d'aide.

D5-R5 : Besoin d'aide = Négatif // Survivant 2 : Santé = Bonne // Survivant 2 : Quitté le vaisseau // Survivant 2 : Largué capsules sauvetage vides

J.A.I.L. : L'évaluation du scénario donne des résultats surprenants. Quelles sont les sources ?

D5-R5 : Source = D4-R9 // D4-R9 = Affecté Flèche Irascible

J.A.I.L. : Possédez-vous d'autres informations ? Mon maître cherche à en collecter sur ce sujet.

D5-R5 : Survivant 2 = Vieillard // Survivant 2 = Scientifique

J.A.I.L. : Bien reçu, D5-R5.

D5-R5 : Unité J.A.I.L. : Etat = Déséquilibré

J.A.I.L. : Qu'entendez-vous par « Déséquilibré » ?

D5-R5 ne répond pas, se retourne et repart à ses activités.

J.A.I.L. : Ce droïde est pour le moins étrange... *quitte la salle pour compléter son rapport*
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Ven 10 Juil - 21:21

Rapport mission 852N-SD89

Objet : Mission de sauvetage sur Athiss

- La mission fait état d'un sauvetage, celui du seigneur Vonkan.
- L'équipage de la Flèche Irascible a été retrouvés asphyxiés par une concentration létale de gaz de refroidissement dans le circuit d'aération pour 80%.
- Les 20% restant sont encore portés disparus.
- L'apprentie Lanra est portée disparue.

Les conseils de sécurité sont les suivants :
- Veuillez ne pas approcher du système Athiss jusqu'à nouvel ordre.
- Veuillez à ne pas déranger le bon rétablissement du seigneur Vonkan.

État matériel :
- La totalité du matériel a pu être récupéré sur le sol.
- La Flèche Irascible a été remorquée jusqu'à Dromund Kaas pour subir une série d'analyse.
- La navette de transport manquante a pu être retrouvée abandonnée sur Nar Shaddaa.


Prévisions :
- Recherches des raisons expliquant la localisation de la navette manquante aussi loin du point de mission.
- Recherches d'éventuels responsables.
- Séances de réhabilitation du seigneur Vonkan.

Fin du rapport.

Observateur 2
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Jeu 16 Juil - 12:10

Deux semaines plus tôt, quelque part sur la route hydienne.


L'holo-communicateur de vaisseau se met à biper.

2V-R7 : Un appel entrant excellence.

Seigneur Vonkan : D'où nous vient-il ?

2V-R7 : De l'Archiduc Feikal'Ron, excellence.

Seigneur Vonkan : Bien je le prends.

L'holo-communicateur fait apparaître la silhouette d'un grand homme vêtu d'un riche habit.

Seigneur Vonkan : Archiduc, que puis-je encore pour vous ?

Archiduc Feikal'Ron : Excellence, j'ai conscience de vous déranger, mais je pense que vous voudriez savoir ce que j'ai à vous dire. Mes hommes ont pris en charge le vaisseau que vous nous avez confié à votre venue. Il s'avèrent que ces derniers ont fait une découverte particulière.

Seigneur Vonkan : De qui s'agit-il ?

Archiduc Feikal'Ron : D'après nos informaticiens, il s'agirait d'un module de traçage, un mouchard en d'autres termes.

Seigneur Vonkan : Que savez-vous de plus sur l'appareil ?

Archiduc Feikal'Ron : Pour le moment, pas grand chose. C'est-à-dire que l'appareil a apparemment été conçu par des mains expertes : il ne laisse rien sortir de sa carapace.

Seigneur Vonkan : Si vous ne trouvez rien, détruisez le. Je vous remercie de m'avoir prévenu.

Archiduc Feikal'Ron : Je vous en prie, excellence. Vous savez que nous tenons à votre sécurité. *s'incline*

La communication est coupée par le seigneur Vonkan.

Seigneur Vonkan : *à elle-même* Bien... Mon intuition était bonne : quelqu'un ici me piste. *fronce les sourcils* Mais si il croit pouvoir s'en tirer comme ça... 2V-R7, fais vérifier la totalité de mes résidences, ainsi que mes vaisseaux. Si cet individu me cherche, qu'il soit sûr de me trouver.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Sek'Ram le Jeu 16 Juil - 14:13

Un peu plus tard dans un appartement de Kaas City...



Un homme de main s'incline devant un sith.

??? : Excellence, c'est votre cible... Il semblerait que nous ayons perdu de nombreux modules de traçage.

??? : Bien.

??? : Tout laisse croire qu'elle va sûrement vouloir remonter jusqu'à nous...

??? : Bien.

??? : Excellence, que faisons nous ?!

Le sith saisi un bloc de données et le tend à l'homme de main.

??? : Voici des indices pour pouvoir remonter jusqu'à moi. On ne pourra pas la stopper mais on pourra au moins la contrôler.

L'homme de main lit le bloc de données et semble étonné.

??? : Je veux une surveillance visuelle de ta part, suis la et sabote son prochain déplacement. Elle doit se sentir menacée, on doit lui faire perdre ses moyens, ainsi elle ira ou nous le souhaitons. Mais je te prévient ! Ne la tue pas... J'aimerais m'amuser un peu...

Un peu décontenancé par la réaction du sith, l'homme de main se contente seulement d'acquiescer et de s'incliner avant de partir.
avatar
Sek'Ram
Bras droit de Mortesk
Bras droit de Mortesk

Messages : 88
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Jeu 16 Juil - 15:07

Les événements ci-dessous ont lieu après l'échec de la mission sur Athiss.


Le seigneur Vonkan tape du poing sur la table dans son bureau à l'intérieur du bâtiment du Quartier Général.

Seigneur Vonkan : Comment est-ce possible ?! *lit le rapport déposé par Observateur2* Trahie... je me suis fait trahir... *envoie voler la lampe de bureau d'un revers de la main* Cela doit être un coup de cette sorcière d'Aenanya. Cette vipère a du se rendre compte que j'allais l'empêcher de parvenir à ses fins...

Le seigneur Vonkan commence à faire les cents pas dans son bureau.

Seigneur Vonkan : Mais... Pourquoi ne pas m'avoir fait disparaître ? Si c'était vraiment d'elle dont il s'agissait, elle n'aurait pas hésité à se débarrasser de moi. Me craindrait-elle ? Hmmm... Pas assez encore.

Le seigneur Vonkan s'arrête pour faire face à la fenêtre de son bureau.

Seigneur Vonkan : Si ce n'est-elle, alors qui ?

L'holo-communicateur de bureau se met à sonner. Elle l'allume. L'Archiduc Feikal'Ron apparaît en projection.

Archiduc Feikal'Ron : Excellence, j'espère que vous vous portez à merveille. Je viens vous apporter de bonnes nouvelles !

Seigneur Vonkan : Archiduc, je vous écoute.

Archiduc Feikal'Ron : Mes techniciens ont fini par trouver quelque chose dans l'un des appareils de traçage que nous avions extrait. Il s'agit d'un ensemble de données dont des coordonnées de destination de fichiers.

Seigneur Vonkan : Est-il possible que je les reçoive maintenant ?

Archiduc Feikal'Ron : Bien entendu, excellence ! Je vous les transmets. Je souhaite fort qu'elles vous soient utiles. *s'incline*

Le seigneur Vonkan coupe la communication.

Seigneur Vonkan : 2V-R7, essaye de mettre les données que je t'envoie au clair.

2V-R7 : Une mission pour vous seul ? Ho ! Merci maîtresse !

Seigneur Vonkan : Dépêche toi plutôt que de jubiler inutilement.

2V-R7 : Voyons cela. Nous avons des coordonnées de destinations qui sont celle d'un quartier résidentiel de Coruscant.

Seigneur Vonkan : Mais encore... ?

2V-R7 : Ils sont tous dirigés vers un logement. Je télécharge les données nécessaires... Voilà. Il s'agit d'un certain « Galmer ».

Seigneur Vonkan : Qui est-ce ?

2V-R7 : Il s'agit d'un ancien médecin à la retraite. Il est dit de lui qu'il est une personne très altruiste, mettant ses services au profit des autres. De plus, il semblerait qu'il se soit de plus en plus enfermé dans son domicile et que ses apparitions publiques sont quasi-nulles.

Seigneur Vonkan : Un vieux médecin à la retraite ? Bon peu importe. Appel donc Mandal'Kuy Karga : il se chargera de retrouver cette vermine. Précise lui que je le veux vivant et apte à parler.

Le seigneur Vonkan se retourne, passant sa main sur son menton.

Seigneur Vonkan : Étrange... Pourquoi un vieil homme de Coruscant irait se risquer à faire ça... Et puis même... Ce n'est pas possible que ce soit lui qui soit allé couvrir mes vaisseaux d'appareils de traçage. Peu importe de qui il peut bien s'agir. J'aurai sa peau d'ici quelques jours.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Sek'Ram le Sam 18 Juil - 1:23

C'est entre les ombres et lumières de Nar Shadaa qu'on peut distinguer un humain équipé d'une armure lourde, un chasseur de primes à première vue. Il semble négocier avec un malfrat.

Mandal'Kuy'Karga avait une mission, se rendre sur Coruscant, aux coordonnées indiquées par son employeur pour découvrir l'origine du signal. Il fini par trouver un passeur.

Mandal'Kuy'Karga : On m'a dit que vous étiez capable de tout trouver dans le coin ?

??? : Cela dépend... De ce que vous cherchez... Et de comment vous payez...

Mandal'Kuy'Karga : Un moyen de se rendre sur Coruscant sans éveiller de soupçons, sans questions, sans problèmes. Évidemment vous serrez payé généreusement si mes conditions sont respectées.

??? : Enfin une proposition sérieuse... Rendez vous à ces coordonnées, quelqu'un vous attendra, il vous suffit de lui dire que Leiro vous envoi, vous ferrez le virement des crédits vers ce compte avant d'entrer dans le vaisseau. *fournis Mandal'Kuy'Karga en informations

Mandal'Kuy'Karga : On ne s'est jamais vue et cette discussion n'a jamais eu lieu. *serre la main du malfrat


??? : Quelle discussion ? *fait un large sourire

Le malfrat avait tenue parole, aucunes complications durant le voyage. La vrai mission de Mandal'Kuy'Karga allait pouvoir débuter.

Les bas-fonds de Coruscant (situés au delà de la couche de brume perpétuelle qui stagne à quelques dizaines de mètres du sol) sont parmi les endroits les plus malfamés de la galaxie et sont peuplés de créatures méconnues et dangereuses même pour les utilisateurs de la Force. À l'inverse, l'ascension sociale est à mettre en parallèle avec l'ascension au sens le plus propre du terme, sur Coruscant.

Il y a véritablement ségrégation socio-spatiale : les plus riches et les plus hauts fonctionnaires vivent dans les bâtiments les plus hauts où l'air est purifié et sain, les classes moyennes quelques étages en dessous. On y rencontre toutes les espèces de la galaxie.

Encore quelques étages plus bas, c'est le territoire des criminels et autres pirates. Ici, il n'y a plus de système de purification de l'air et il est donc particulièrement toxique. Ce territoire est aussi dangereux car les plans sont mal connus sauf des habitants. Puis dans les sous-sols de Coruscant, vivent des créatures encore moins recommandables que les criminels...

Mandal'Kuy'Karga avait alors le champ libre, les forces de l'ordre de la planète étant trop occupés à maintenir un semblant de paix, il parvint à se rendre aux coordonnées du vieux Galmer.

A priori, rien ne laissait suspecter un quelconque système de sécurité. La porte était verrouillée et le seul moyen de l'ouvrir était que le propriétaire l'ouvre avec un code. Mandal'Kuy'Karga due se résoudre à sonner à la porte.

Galmer : Je peux vous voir grâce à l'holocaméra de l'entrée, vous n'êtes ni un nécessiteux ni un amis. Donnez moi une bonne raison de vous ouvrir la porte.

Mandal'Kuy'Karga préféra jouer la carte de l'honnêteté avec cette personne âgée qui ne semblait représenter aucune menace.

Mandal'Kuy'Karga : Je n'ai aucune raisons à vous donner monsieur, si ce n'est ma parole que je cherche simplement des informations.

Bizarrement la porte s'ouvrit après quelques secondes.

Galmer : Entrez, je n'aime pas laisser quelqu'un devant chez moi. Je peux vous aider ?

Visiblement surpris par l'accueil, il préféra continuer de jouer la carte de la diplomatie.

Mandal'Kuy'Karga : J'ai remonté un signal de localisation jusqu'à ici, la personne que je suis censé trouver me semblerait plus effrayant sans vouloir vous offenser.

Galmer : Aaaah la localisation, vous saviez que j'ai été sur plusieurs planètes ? Tout commença lorsque j'étais jeune... *regardait dans le vide un moment et ne bougeait plus. Nous étions de braves gars, on était partit pour aider les mondes de la bordure extérieur, développer l'agriculture...

Mandal'Kuy'Karga : Excusez moi monsieur mais... Si vous le permettez j'aimerais regarder dans votre appartement pour trouver ce que je recherche.

Galmer : … Ah. Mais... Personne n'aime écouter le discours des anciens de nos jours... Cela se comprend, vous avez toute la vie devant vous. Vous saviez que j'ai eu mon lot d'aventures moi aussi ? Si vous saviez le nombres de médipack que j'ai donné et administrés... Il faut toujours quelqu'un pour rattraper les erreurs de la guerre.

Mandal'Kuy'Karga qui jusqu'à maintenant supportait le discours de Galmer commençait à perdre patience.

Mandal'Kuy'Karga : Loin de moi l'envie de vous interrompre monsieur, vous avez sûrement tellement de choses à raconter. Seulement, je travail pour la sécurité de mon employeur et le temps que je passe ici peux lui nuire... Si vous permettez.... *tente d'accéder au reste de l'appartement

Galmer retient le chasseur de prime.

Galmer : … Je comprend... *soupire. Qui voudrait entendre radoter un vieux comme moi...

Mandal'Kuy'Karga : S'il vous plait monsieur, j'aimerais...

Galmer : … Le monde a tellement changé... Je me souvient encore des bantha sur...

Mandal'Kuy'Karga : Monsieur, je n'aimerais pas me répéter...

Galmer : … Je comprend *soupire. Qui voudrait entendre radoter un vieux comme moi...

Mandal'Kuy'Karga tenta à nouveau de rentrer.

Galmer : … Je comprend *soupire. Qui voudrait entendre radoter un vieux comme moi...

Mandal'Kuy'Karga commença alors à douter de la personne âgée... Serait-il sénile ? Il semblerait.

Mandal'Kuy'Karga tenta une dernière fois de passer, en force cette fois et bouscula quelque peu le vieil homme.
Surpris et déstabilisé il vacilla jusqu'à une chaise miraculeusement sans tomber.

Galmer : Nom d'un stim paralysant !

Galmer semblait sous le choc et regardais dans le vide.
Mandal'Kuy'Karga en profita et partit inspecter les lieux. Il finit par trouver le récepteur des capteurs du vaisseau du Seigneur Vonkan. Il revint vers le vieil homme, toujours choqué.

Mandal'Kuy'Karga : Je suis désolé monsieur... Cependant savez vous comment vous avez obtenu ceci ?

Galmer sortit de sa léthargie et sembla surpris que quelqu'un lui adresse la parole.

Galmer : C'est vrai ? Vous voulez que je vous raconte ?

Mandal'Kuy'Karga : Évidemment monsieur, ce récepteur, ou l'avez vous obtenu ?

Galmer : C'était à l'époque ou j'étais médecin... Hisha me voyait comme un héro... Kilac et moi avions à l'époque une réputation de dragueur... Kilac... Tu me manque mon vieil amis... Toi et le Sarlac étiez si proches... Si proches qu'il te mangea ? Je n'ai jamais compris pourquoi il le fît...

Mandal'Kuy'Karga commençait vraiment à en avoir marre et s'efforçait de garder son sérieux.

Galmer : Tout passa si vite... Si bien que je me suis perdu dans le file de mon histoire... Pouvez vous me rappeler votre question ?

Mandal'Kuy'Karga : Ce récepteur... Comment est-il arrivé là ? En êtes vous le propriétaire ? Quelqu'un vous a t-il rendu visite dernièrement ?

Galmer : Ce récepteur ? Il n'est pas a moi...

Mandal'Kuy'Karga : A qui dans ce cas...

Galmer réfléchit un moment, Mandal'Kuy'Karga était sur le point de céder en s'apprêtant à partir, soudain le vieux eu une révélation.

Galmer : Depuis longtemps maintenant, plus personne ne vient me rendre visite, excepté... Excepté... Excepté vous...

Mandal'Kuy'Karga soupira...

Galmer : Excepté vous et lui...

Mandal'Kuy'Karga : Lui ? Qui ?

Galmer : Le sith au sang pur évidemment ! Qui d'autre selon vous ?

Mandal'Kuy'Karga : Comment s'appelle t-il ? Comment fait-il pour venir aussi loin dans un monde du noyau sans attirer l'attention ?

Galmer : C'est le Jedi Num'ram, le plus gentil selon moi... Il vient souvent pour prendre de mes nouvelles, écouter ce que j'ai à dire... Je ne vous en avais pas parlé ?

Mandal'Kuy'Karga : Non... Et ou peut-on le trouver ?

Galmer : Peut être que si vous m'aviez laissé le temps d'en parler... Il suffaisait de le demander si vous le cherchiez... *donne des coordonnées

Mandal'Kuy'Karga n'en revenait pas... Le vieux lui avait donné des informations cohérentes sans perdre de temps... Ce type est vraiment bizarre.

Mandal'Kuy'Karga : Bien, je dois vous laisser. Au revoir monsieur.

Galmer regarde à nouveau dans le vide...

Galmer : … Je comprend... *soupire. Qui voudrait entendre radoter un vieux comme moi...… Je comprend... *soupire. Qui voudrait entendre radoter un vieux comme moi...

Mandal'Kuy'Karga préféra alors partir le temps que le vieux était dans ses pensées.
avatar
Sek'Ram
Bras droit de Mortesk
Bras droit de Mortesk

Messages : 88
Date d'inscription : 08/05/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Sam 18 Juil - 14:00

Mandal'Kuy Karga se tenait à l'abri d'une ruelle étroite et sombre de Coruscant. Dans sa main gauche, était posé un holo-communicateur qu'il activa de sa main droite. Une personne vêtue d'un large habit recouvrant son visage apparu à l'écran.

Mandal'Kuy Karga : Excellence, je suis parvenu jusqu'au vieux médecin. Il s'avère qu'il n'a plus toute sa tête. Cependant, j'ai des informations qui vous intéresserons.

??? : Parlez donc.

Mandal'Kuy Karga : Il a fait référence à un certain jedi Num'ram. Il s'agirait selon lui d'un homme dont la race est de sith au sang pur. Il serait être bienveillant au possible auprès du vieil homme.

??? : Un jedi ? Vous vous fichez de moi ?! Retrouvez moi tout de suite ce sith !!

Mandal'Kuy Karga : Il s'agit là d'une plus grosse prise à réaliser.

??? : Vous serez payez en conséquence. Dénichez moi cette vermine !! Si jamais il vous repère, n'hésitez pas à le faire souffrir en mon nom.

Mandal'Kuy Karga : *laissant échapper une sourire vicieux* Mes combustibles n'attendent que de brûler de la chair. Il sera bientôt à vous.

La communication s'interrompit et Mandal'Kuy Karga alluma son jet-pack pour se hisser hors de ces lieux mal-famés. Il avait conscience du danger de sa mission : s'approcher au plus proche d'un sith pour dénicher sa position et ses points faibles ne sera pas chose facile. Cependant, sa maîtresse savait rémunérer de tels prises de risques.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Anallya le Mar 21 Juil - 10:54

Les droïdes d'entretien vidaient un à un les quelques cartons des logements d'Anallya à l'intérieur des locaux de l'ordre. 

2V-R7 : Excellence, on me demande si ce déplacement est définitif.

Seigneur Vonkan : Il le sera.

2V-R7 : Bien excellence. Votre vaisseau est chargé à 76%. Aurez-vous besoin des droïdes porteurs pour le vider ?

Seigneur Vonkan : Tu pourras les congédier. L'Archiduc Feikal'Ron en trouvera bien à me mettre à disposition. 

2V-R7 : Les services de douanes de Dromun Kaas nous demanderons la destination de ces matériels.

Seigneur Vonkan : Alors il faudra leur indiquer la destination habituelle. Je réaliserai un dernier trajet avec les reliques qu'il me reste encore ici.

2V-R7 : Bien excellence. Le chargement est terminé à 84%.

Seigneur Vonkan : Bien sortons dès maintenant. Ferme derrière toi, vas rendre les pass à l'accueil. Tu dirigeras l'itinéraire de vol en mon absence. Nous nous retrouverons sur Aldraig IV, dans mes logements.
avatar
Anallya
Seigneur Sith
Seigneur Sith

Messages : 50
Date d'inscription : 27/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP] Boureau de l'effroi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum