Connexion

Récupérer mon mot de passe

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Alliés de l’Ordre
Derniers sujets
» [Histoire RP] Lutte de pouvoir
Dim 16 Aoû - 15:49 par Aenanya

» [RP] Boureau de l'effroi
Mar 21 Juil - 10:54 par Anallya

» [hRP] Customisation de J.A.I.L.
Lun 13 Juil - 0:36 par Stalken

» [RP] La chute du Soldat.
Mar 7 Juil - 0:16 par dag'ora'jil

» [RP] Je suis J.A.I.L., en quoi puis-je vous servir? (posez vos questions)
Lun 6 Juil - 23:46 par J.A.I.L.

» [RP] Présage Meurtrier
Lun 6 Juil - 22:42 par Rherha

» [RP] Coeur de Duracier - Observateur 2
Jeu 2 Juil - 10:58 par Anallya

» [RP] Bureau de Trahyss
Sam 20 Juin - 16:37 par Neri'ane

» [RP] Base de données
Dim 7 Juin - 15:58 par J.A.I.L.


[RP] Chasse sur Ryloth.

Aller en bas

[RP] Chasse sur Ryloth.

Message par Echannus le Mar 26 Aoû - 15:35

Journal de mission d'Echannus, apprenti du Seigneur Sek'ram.


Jour 1 

   Nar Shaddaa, lune des contrebandiers, monde chaotique et éternel repaire du crime. Elle a beau être une insulte à l’ordre, à l’idéal martial, et à tous ce qu’incarne l’Empire, ce bouillonnement perpétuel de passion qui en émane m’envoutera toujours.
   J’ai retrouvé Ridleer au spatioport. A ma grande surprise, elle a été d’un professionnalisme exemplaire, au contraire de toutes nos rencontre précédentes, jouant son rôle à la perfection (note : ne pas la sous estimer).
   Un jour de vol avant d’arriver à destination. Mon impatience grandit et nourrit ma rage.
 

Jour 2 

   Ryloth, planète des Twileks. Quelques frégates de combat et une station de contrôle orbital. Rien d’étonnant, nous sommes loin du front.
   Un twilek de la compagnie de minage de Ryloth m’a accueillit au spatioport de Kala’uun, ma couverture est donc intacte (note : le contact de mon Maître a bien fait son travail, penser à conserver contact). Ce rat pue la médiocrité, comme tous ceux de sa race. L’esclavage semble être l’unique moyen de leur trouver une utilité. Apparemment mes qualifications sont très demandées, les tunnels de leurs cités souterraines ayant besoin de prolongements et d’entretiens constants.
   Journée paperasse. Je récupère mes passes de sécurité et mes ordres de mission. Mes appartements sont pauvres, mais suffisants. Je ne compte pas rester longtemps.


Jour 3 

   Prise de contact avec la populace locale. Mon « équipe » de forage ne m’apprend rien d’intéressant. Ce ne sont que des ouvriers. Je suis obligé de leur faire effectuer des travaux de consolidation. Journée perdue.


Jour 4 

   Encore une journée de perdue. Pas plus d’information sur le Clan ou quiconque pouvant me mettre en contact avec eux. Ces missions de renseignements sont nouvelles pour moi. Je dois canaliser ma haine pour ne pas exterminer tous ces esclaves.
   Je reprends mes recherches demain. Espère faire mieux.


Jour 5 

   Si je dois passer une journée de plus comme celle-ci, je pars chasser cet animal seul avec mon sabre et la Force. Ces twi leks ne savent rien, strictement rien… J’ai croisé Ridleer, qui profite apparemment des niveaux supérieurs.  
 
 
Jour 6 

   Enfin une piste. J’ai découvert un membre du clan exilé qui loge dans les bas fonds. Un alcoolique et drogué notoire. Je l’ai exécuté après avoir obtenu les informations recherchées. Je pars de suite pour leur campement.


Jour 7 

   Une journée riche en rebondissements.
   J’ai trouvé leur camp aux coordonnées exactes fournies par leur paria. Pour la première fois sur cette planète, j’ai trouvé des twi leks animés par autre chose que de la lâcheté ou de la peur. Certains même usent de la Force instinctivement dans leurs combats et leurs chasses.
   Selon leur rituel ancien, j’ai du affronter leur meilleur guerrier pour obtenir ce que je voulais. Mon adversaire à peau rouge était un vrai guerrier, sans doute bien plus puissant que la majorité des acolytes de l’Académie, à la fois agile, véloce, et d’une grande expérience des combats. Mais je l’ai vaincu. Il a été désigné par leur grand chef pour m’assister et me guider dans ma chasse du Doashim alpha, ultime but de ma mission.


Jour 8 

   Journée de marche essentiellement.
   Les Doashims chassent en meutes sur la face continuellement obscure de Ryloth, une zone hostile et aussi froide que le sont les nuits sur Hoth. Nous avons atteint la zone frontière entre le jour et l’obscurité après près d’une journée standard de marche, et avons donc dressé le camp.
Le twi lek m’a expliqué qu’il usera d’un poison paralysant spécial sur les bêtas de la meute, mais qu’ensuite, il me laissera me battre seul contre l’Alpha, comme le veut la tradition.
   L’heure du combat approche, cette promesse de mort et de sang me réjouie. Demain sera le jour du carnage.


Jour 9 

   Dure journée.
   Nous avons attendu de longues heures à l’affut près d’un troupeau de Rycrits quand quatre bêtas ont attaqué ces animaux. Le twi lek les a rapidement paralysés, quand un cri puissant a déchiré la nuit. A travers la Force, j’ai vu l’Alpha foncer droit sur moi.
   Ma vibrolame qui me servait dans ma couverture n’eut aucun effet sur lui, et faillit me couter la vie. La queue de l’Alpha fendit l’air alors que j’esquivais la charge initiale, endommageant irrémédiablement mon casque et les systèmes de survie de ma combinaison. Je me débarrassais du premier, dégainais mon sabre et utilisais tout mon pouvoir pour vaincre. Après de longues minutes de combat, j’en sortais victorieux.
   C’est le moment que choisi le twilek pour frapper. Ma couverture brisée, mon identité de Sith était révélée. Plongé dans l’obscurité, ma vision nocturne désactivée, et ce twilek usant de la Force pour se cacher de moi, c’était un combat à l’aveugle qui commençait. Maitrisant ma rage comme me l’avait enseigné mon maître, j’esquivais ses coups et décelant un schéma dans ses attaques, lui assénais un coup fatal, le décapitant.
   Transi de froid et épuisé par ces deux combat, j’ai activée ma balise de détresse et puisé dans le côté obscur pour me préserver de la mort.


Jour 10 


   Mission achevée. 
   Ridleer, l’Empereur soit loué, a capté mon signal et a pu m’exfiltrer de Ryloth en toute discrétion. La tête d’un Doashim Alpha encombre maintenant la soute de Ridleer, qui me fait remarquer de manière insistante qu’une odeur de chair putréfiée empeste son vaisseau et que le désagrément et les dégâts provoqués de même que le sauvetage en milieu glaciaire vont me coûter un paquet de crédits en plus. Je vais devoir subir ses gémissements pendant tous le voyage de retour… C’était peut être ça l’épreuve…


FIN DE MISSION.
avatar
Echannus

Messages : 10
Date d'inscription : 27/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum